Huit trafiquants interpellés

faits divers
Onze dealers de zamal arrêtés à la Réunion et à Maurice. Ils transportaient la marchandise cachée dans des bouteilles de plongée sur des voiliers.
Les trois mauriciens et les cinq réunionnais interpellés en fin de semaine dernière par les gendarmes de la section de recherche aidés de leurs homologues de Saint-Paul, ont été mis en examen pour trafic de stupéfiant et contrebande en bande organisée.

Trois complices ont, eux, été arrêtés sur l’île sœur. Ils ont été déférés devant un juge en fin de matinée, avant d’être incarcérés.

Le convoyeur transportait la marchandise sur son voilier et profitait de ses voyages répétés, entre les deux îles, pour faire prospérer son commerce. Le cannabis (zamal à la Réunion) était caché dans deux bouteilles de plongée. La saisie n’est que de 3 kilos 5, mais le parquet et les militaires, tout comme le juge, veulent savoir si ce trafic durait depuis longtemps. Reste que les investigations risquent d’être longues.

Une affaire mise au jour par hasard, grâce à des écoutes téléphoniques dans le cadre d’investigations sur un braquage dans les hauts de Saint-Paul. Dans l’après-midi, Richard Bometon, procureur de la République fera le point sur ce dossier.