réunion
info locale

"Piste crapuleuse" privilégiée dans l'affaire Carl Davies

justice
Dominique Auter, vice-procureur de la République
©Réunion 1ere
Dans l'affaire Carl Davies, du nom de ce marin britannique retrouvé mort le 9 novembre 2011 près de la route du Littoral, le vice-procureur de la République, Dominique Auter, a déclaré que la "piste crapuleuse" était privilégiée.

Ce n'est qu'une piste, mais celle-ci est réelle. Plus d'un an après les faits, le vice-procureur de la République, Dominique Auter, a affirmé devant la presse ce vendredi que la "piste crapuleuse" était celle privilégiée par les autorités dans l'affaire de la mort du marin britannique Carl Davies. Arrivé sur l'île le 7 novembre 2011, son corps avait été retrouvé mort deux jours après, dans un ravine derrière la caserne du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA). Employé sur le porte-conteneurs, l'Atlantic Trader, l'homme de 33 ans, qui devait assurer la sécurité du bateau, avait passé la soirée avec plusieurs de ses coéquipiers marins. Si les enquêteurs avaient d'abord penché pour la thèse de l'accident, les nouveaux éléments, non communiqués par le vice-procureur, tendent vers un acte criminel. Toutefois, Dominique Auter a tenu à rester extrèmement prudent pour ne "pas donner de faux espoirs à la famille".

La déclaration du vice-procureur, Dominique Auter

DMCloud:13194
Publicité