Deux opérations de démolition en cours sur l'île

vie locale
Démolitions en cours à la Chaloupe et aux Colimaçons
©AFP
La préfecture de La Réunion a indiqué par communiqué que deux démolitions avaient débuté ce mardi, l'une à Saint-Gilles-les-Hauts (commune de Saint-Paul), l'autre à la Chaloupe (commune de Saint-Leu).
Quatre ans après les décisions de justice, les démolitions ont débuté ce mardi 20 novembre. En avril 2008, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Saint-Denis ordonnait "la démolition des constructions irrégulières" situées à l'Eperon dans la commune de Saint-Paul, une décision confirmée par la Cour d'Appel de Saint-Denis le 4 décembre 2008. Cinq jours après le jugement de la Cour d'Appel, le TGI de Saint-Denis ordonnait une nouvelle démolition, cette fois aux Colimaçons dans la commune de Saint-Leu. Dans les deux cas, le propriétaire - qui n'est pas une seule et même personne - n'a pas éxécuté les décisions définitives. Les pelleteuses ont donc débuté leur travail. D'abord à Saint-Leu, où un bungalow et quatre containers, installés sur une "zone naturelle non équipée qu’il faut protéger pour des raisons de risque ou de site" où sont interdites les constructions, vont être détruits. Puis aux Colimaçons, où "la construction irrégulière" située sur une "zone Agricole de Protection Forte" va subir le même sort.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live