publicité

La CAF en grève

A l'occasion de la journée de rencontre entre les présidents et les vice-présidents de la CAF à Marseille ce jeudi, un appel à la grève a été lancé par les syndicats.

© Réunion la 1ere
© Réunion la 1ere
  • Benoît Jourdain
  • Publié le , mis à jour le
Les syndicats ont décidé de marquer le coup. Ce jeudi, jour de la rencontre entre présidents et vice-présidents des CAF de France à Marseille, l'établissement de La Réunion est en grève. La CGTRécos et l'UNSA/Caf ont lancé un préavis et appellent les salariés à "être unis". Les raisons de ce mouvement : "une situation catastrophique dans toutes les caisses", d'après le bilan de la Convention d'Objectifs et de Gestion 2009/2012. D'après le communiqué paru mercredi, les missions de service public "ne peuvent plus être assurées auprès des allocataires" et a été constaté par les CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail), une "explosion de la souffrance au travail", notamment en raison des "réorganisations incessantes". Conséquences pour les usagers? "Le retard dans le traitement" des demandes et la fermeture des accueils "les uns après les autres". 

Des revendications précises
Depuis le 9 octobre dernier, un mouvement de mobilisation a été lancé dans l'ensemble des CAF qui se traduit donc par cette journée de grève pour réclamer : "L'arrêt des suppressions d'emploi, l'embauche de CDI permettant d'assurer un service public de qualité, l'arrêt des mutualisations et externalisations, l'arrêt des réorganisations permanentes et la défense de la Convention collective nationale et des acquis locaux". Avant le début du mouvement à 8h30, les premiers clients, présents depuis 7h30, attendaient comme si de rien était leur tour aux guichets.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play