Baignade déconseillée à la Saline

environnement
La Saline
Les analyses des eaux de baignades réalisées mardi 20 novembre dans le lagon de la Saline en face du centre Jacques Tessier révèlent la présence de 6 fois plus d’entérocoques que d’habitude. Des bactéries d’origine fécale.
D’où provient la pollution ? Un bateau qui aurait tiré la chasse ? Du lisier déversé dans les ravines ? Des fosses sceptiques défaillantes ?…. Rien, les services techniques de la mairie de Saint-Paul, qui ont mené l’enquête, n’ont rien trouvé pour expliquer la contamination du lagon. Ils ont inspecté le lit des ravines et les villas des particuliers qui donnent sur la plage. Rien à signaler. La mairie a donc conclu à une pollution ponctuelle. Une contre analyse a tout de même été demandée et ses résultats seront connus samedi matin. En attendant il est déconseillé de se baigner. L’inquiétude réside quand à l’étendue de cette pollution, si elle se mettait à dériver en fonction du sens du vent ce week-end. Mais de la confidence même d’une scientifique qui réalise régulièrement les prélèvements dans la zone : "Il suffit qu’un enfant fasse une crotte dans l’eau en face du centre Jacques Tessier à l’heure du prélèvement pour que l’on en trouve trace dans les analyses !". D’ici demain les poissons auront peut être fini de nettoyer la zone de bain….
Les Outre-mer en continu
Accéder au live