UMP

politique
sondage ump
Selon un sondage IFOP, 67% des sympathisants UMP sont favorables à un nouveau vote
L'UMP toujours dans la tourmente. Hier la commission nationale des recours a confimé l'élection de Jean-François Copé. François Fillon conteste ces résulats et demande un nouveau scrutin...comme Nicolas Sarkozy.
Les proches de François Fillon doivent se réunir aujourd'hui à Paris pour évoquer les suites judiciaires, l'organisation d'un nouveau vote des militants et même la création d'un nouveau groupe parlementaire. Au lendemain de la confirmation, par la commission nationale des recours, de l'élection de Jean-François Copé à la tête du parti, par 952 voix d'avance, l'ancien premier ministre dénonce toujours un "coup de force" de son rival.
François Fillon récuse les résultats annoncés hier et, pour la première fois depuis le début de la crise à l'UMP, Nicolas Sarkozy plaide lui aussi pour un nouveau scrutin.
La guerre Copé-Fillon a évidemment jeté le trouble dans toutes les fédérations. Celle de la Réunion n'échappe pas à la règle...René-Paul Victoria attend lui aussi une nouvelle consultation

René-Paul Victoria




 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live