publicité

Saint-Louis, la consultation fait pschitt !

La consultation organisée, dimanche, aux Makes et à Bois-de-Nèfles Cocos à Saint-Louis n'a pas déplacé les foules. Au contraire, le message de la population est clair : le redécoupage de la commune n'est pas une priorité.

  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Le taux de participation est à peine de 4 % à Bois-de-nèfles Cocos, 13, 69% aux Makes, les habitants de ces écarts de Saint-Louis n'ont pas exprimé de grand intérêt pour la consultation souhaitée par la mairie. Le rédécoupage de Saint-Louis, et la création d'une vingt-cinquième commune à la Réunion, ne semblent pas être la priorité des habitants des quartiers concernés. Le premier magistrat de la commune, Claude Hoarau, doit réunir son équipe municipale demain, mardi, pour définir des suites à donner à cette consultation. Déjà l'opposition, par la voix du conseiller municiaple, et ancien maire, Cyril Amilcaro, dénonce un scrutin 'inutile" qui "décrédibilise politiquement la démarche administrative entreprise".

Consultation redécoupage Saint-Louis

Suzette Emma revient sur cette faible participation à Bois-de-Nèfles Cocos et aux Makes


A peine 10% de partcipation sur les deux écarts de Saint-Louis. Les votants étaient peu nombreux à répondre à la question "voulez-vous rester attaché à la commune de Saint-Louis ?"...Analyse des résulats avec Suzette Emma...

Consultation redécoupage Saint-Louis

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play