publicité

Une jalousie meurtrière

Frédéric Lioni, 33 ans, est jugé par la cour d'assises depuis 8 heures ce lundi matin pour le meurtre de sa compagne. Un drame de la séparation qui avait bouleversé toute la Réunion, il y a un an et demi.

  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le

Nous sommes le 13 avril 2011, à Saint-Louis. Le couple vit séparément après un incident au cours duquel le prévenu a menacé de mort sa future victime.

Coralie, 26 ans, mère de deux enfants, a décidé de quitter le domicile conjugal et de se réfugier chez ses parents depuis une semaine. Cependant, ce 13 avril au matin, accompagée d'une amie, elle vient prendre quelques affaires dans l'appartement, quitté à la "va-vite", de la résidence des Seychelles. C'est là, que le piège se referme. Alors qu'elle est dans la chambre des enfants, Frédéric Lioni, 32 ans, surgit, ferme la porte, agrippe son ex, l'entraîne dans la salle de bain et la tue avant de prendre la fuite. L'amie n'a rien pu faire. Quand les gendarmes arrivent, ils découvrent le corps sans vie de Coralie dans la salle d'eau. Elle a reçu sept coups de couteau.
Frédéric Lioni, conscient de son geste, se rend chez son employeur à qui il avoue tout. C'est là qu'il est arrêté par les enquêteurs.
L'enjeu de ce procès pour la défense et de démonter qu'il s'agit d'un acte fou, impulsif et non prémédité. Dans le cas contraire, Frédéric Lioni pourrait être condamné pour meurtre à la prison à vie.Le point à la mi journée avec Annabelle Boyer et Claude Testa.

Plateau aux assises
DMCloud:17593

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play