publicité

Assises : 20 ans de réclusion criminelle pour le concubin jaloux

La jalousie criminelle dont souffre Frédéric Lioni le conduit 20 ans en prison. Tout au long de son procès, l’accusé a exprimé des regrets mais pas de remords.

© Philippe Hoareau
© Philippe Hoareau
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Frédéric Lioni, 33 ans, va méditer 20 ans sur le meurtre de Coralie Palany. Face aux jurés, l’homme a expliqué que le jour de son passage à l’acte, il a piégé sa victime sur les lieux du crime.
Ce matin là, quand elle se rend dans l’appartement du premier étage de la résidence des Seychelles à Saint-Louis, il est assis dans le canapé. Il l’attend.
En entendant les clefs dans la serrure, il se lève et se cache dans la salle de bain. Coralie est accompagnée d’une amie et de ses deux fillettes. Pourtant, malgré la présence des enfants, Frédéric Lioni voit rouge. Rien, ni personne, ne pourra l’arrêter.
Maladivement jaloux, l’accusé interdisait à sa concubine de se maquiller, de voir ses amies, ou même de sortir dans la rue sans lui. Une jalousie qui atteint son paroxysme avec les sept coups de couteau qu’il donne à Coralie.  
Tout au long de cette audience de deux jours, l’accusé a exprimé des remords mais peu de regrets.
 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play