publicité

Léonie mise en examen pour assassinat

La jeune mariée avait prémédité son crime. Elle vient d’être mise en examen pour assassinat avant d’être incarcérée.

  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Léonie-Fortuna Grondin, 19 ans, a reconnu, devant les policiers de la brigade criminelle qu’elle avait tué Patrick, son mari, âgé de 47 ans.
La future mère de famille (enceinte de six mois) a profité du sommeil profond de son époux pour lui donner sept coups de couteau.
Présentée au juge d’instruction de permanence, elle vient d’être mise en examen pour assassinat. Elle aurait agit seule et aurait monté, elle-même, le scénario de l’agression pour échapper à son crime. Elle avait retrouvé, dans la nuit de samedi à dimanche vers trois heures du matin, ligoté et bâillonné dans son jardin.
A peine libérée, elle expliquait aux inspecteurs que deux hommes cagoulés et armés se sont introduits dans la chambre nuptiale. Ce sont ces agresseurs qui ont poignardé son époux. Un convoyeur de fonds sans histoire qu’elle venait d’épouser. 

Ibrahim Akhoun

Ibrahim Akhoun, l'avocat de Léonie-Fortuna Grondin, au micro d'Antoine Garnier

        

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play