La fête de l'abolition de l'esclavage à la Réunion

société
Micro trottoir
Le 20 décembre 1848 est une date importante dans l'histoire de l'île de La  Réunion, dans l'Océan Indien. L'abolition de l'esclavage n'a été pourtant célébrée officiellement qu'en 1981.

Que représente pour vous le 20 décembre à la Réunion ?
Comment parle-t-on de la fête de 20 décembre sur Internet ?
Voici quelques extraits de blog ou d'articles parus sur la toile:

Prosper Eve souligne dans son livre  que l’abolition a été "vraiment souhaitée par les esclaves et non par les maîtres. Dans ce contexte, la célébration de cet anniversaire ne pouvait être un événement consensuel... les affranchis ont perpétué le souvenir dans leur cour. Le 20 décembre acquiert ainsi son label de " fête cafre ". 

Jerémy rappelle que "la révolution Française abolit l’esclavage en 1794 mais les colons de la Réunion refusent d’entériner cette décision qui les ruinerait et renvoient  les commissaires de  la République venus les faire appliquer… Il faudra attendre 1848. Le Commissaire général de la république, Sarda-Garriga, débarque le 13 octobre et proclame l’abolition de 20 décembre. Le jour même, environ 62 000 esclaves sont libérés dans le calme"

Guizmo écrit : "c’est la fin d’une période noire mais celle qui suit n’est guère plus glorieuse. En effet , du jour au lendemain, la main d’œuvre devient rare. Comment y remédier ? En allant chercher de la main d’œuvre dans des contrées lointaines en faisant signer à des « volontaires » des contrats de travail."  Ce sera l’Engagisme.

Comme le 20 décembre est férié à la Réunion depuis 1983 Flowermountain y voit  "l’occasion de rester au lit et aussi une occasion, pour une zoreille qui vient d'arriver, de découvrir un peu la musique locale traditionnelle"

Enfin Gridelle souligne que "le 20 décembre est l’occasion pour l’ensemble du peuple réunionnais issu de diverses parties du monde de se réunir dans un moment de partage unique qui est l’occasion de commémorer un moment essentiel de son histoire"

Voici le micro trottoir réalisé dans les rues de Saint-Denis :