Grève des enseignants : faible mobilisation

éducation
Elèves en classe
©REUNION 1ERE
Près de 34 % des enseignants dans les écoles maternelles et primaires ont fait grève aujourd'hui. Le mouvement national qui conteste la réforme des rythmes scolaires n’a été suivi qu'à 10% dans le second degré. (voir tableau rectorat)
C’est donc en moyenne 17 % du personnel enseignant de La Réunion qui a fait grève aujourd'hui. La grande majorité des maîtres, des professeurs et des élèves, sont donc allés à l’école comme les autres jours.

Tableau Rectorat
Pourtant, avant que le cyclone Felleng ne s'en mêle, tout indiquait que la mobilisation du 31 janvier 2013 aurait été significative. Mais en raison du mauvais temps, l’intersyndicale a préféré reporter à une date ultérieure les 2 manifestations prévues au Tampon et à Saint-Denis. Les enseignants continuent de réclamer le retrait de la loi PEILLON et le retrait du décret sur les rythmes scolaires. Principales raisons invoquées : le retour à 4 jours et demi d’école est imposé sans concertation. La réussite scolaire de l’enfant ne dépend pas seulement du temps de travail de l’enfant. Selon Didier Gopal, le secrétaire départemental du SNUIPP, qui était l'invité de la matinale radio ce jeudi, le simple fait que 60% de La Réunion soit classé zone d'éducation prioritaire contre 17% en métropole montre que notre île nécessite une prise en charge particulière.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live