Sainte-Marie : le sans plomb prend l'eau

société
Station service
©Daniel Fontaine (Réunion 1ère)
Des analyses ont été effectuées ce lundi matin dans les cuves de sans-plomb de la station service de la Ravine-des-Chèvres. Elles diront si de l'eau est à l'origine des quinze pannes survenues dimanche sur quinze voitures au sortir de la station.
Une épidémie étrange a touché une quinzaine de véhicules qui venaient de faire le plein de sans-plomb à la Station service Shell de la Ravine-des-Chèvres. A peine sortie du ravitaillement, les voitures ont été victimes de toux puis d'étouffement. Le symptôme quand de l'eau est présente dans l'essence.

la station service fermée

Des gendarmes de la brigade locale ont été dépêchés sur place afin de sécuriser les malheureux conducteurs en panne sur le bord des quatre-voies, en direction de Saint-Denis.
En fin de journée, dimanche, le gérant de la station à du se rendre à l'évidence et fermer. Au moins quinze automobilistes ont été les victimes de la présence supposée d'eau dans l'essence.

des voitures sauvées des eaux

L'intervention de mécaniciens, qui ont vidé les réservoirs pour les remplir avec le sans-plomb d'une autre station, a permis à quelques usagers de la route de repartir. Pour les autres, l'incident risque de prendre du temps. Si le moteur a été touché les réparations s'élèvent au moins à 1500 euros selon les garagistes contactés.

des analyses en cours

Le problème est pris eu sérieux par la SRPP (société réunionnaise de produits pétroliers). Dès 9 heures ce lundi matin, des techniciens étaient sur place pour effectuer des prélèvements. "Les premiers prélèvements n'auraient pas confirmé la présence d'eau dans la cuve", une confidence à prendre avec prudence.