Carburants : la flambée attendue !

économie
Une journaux augmentation bonbonne de gaz
©E. Ponnet
Les journaux réunionnais ne s'y trompent pas ce jeudi matin. La hausse attendue des carburants sera significative. Au 1er Mars, finie la subvention de la Région pour maintenir le prix du gaz. Le tarif de la bouteille pourrait prendre près de 50% d'augmentation.
Les nouveaux tarifs des carburants, au 1er Mars, risquent fort de faire grincer des dents. Pour le moment, rien d'officiel mais les cours des hydrocarbures sur le marché de Singapour, ces dernières semaines, laissent peu de place au doute. La hausse globale des tarifs semble inéluctable. Quand on y ajoute la fin annoncée de la subvention des collectivités, régionale et départementale, pour la bouteille de gaz, les consommateurs réunionnais devraient, très rapidement, payer cette bouteille 22 euros contre 15 actuellement.

Il y a un an, les deux collectivités locales avaient entériné le principe du gel du prix des carburants pendant trois mois après les émeutes de février 2012 contre la vie chère. Un gel qui avait ensuite été maintenu pour la bouteille de gaz. A Paris, le Ministère de l'Outre-mer a déjà fait savoir que le gouvernement ne prendrait pas le relais du dispositif régional. Une réponse, en quelque sorte, à la motion votée par la pyramide inversée, mardi 19 février,  et qui demande à l'Etat d'intégrer le gaz dans le bouclier qualité-prix.


Dans une semaine, la Préfecture de La Réunion annoncera les nouveaux tarifs à compter du 1er Mars. Ces tarifs pourraient se rapprocher de leurs records de février 2012. Le super augmenterait ainsi de 5 centimes par litre pour afficher un prix de 1,66 euros à la pompe et le gazole prendrait 2 centimes pour être proposé à 1,28 euros en station. Mais, pour l'heure, le conditionnel reste de rigueur. Les prochains jours de cotations seront déterminants pour fixer les prochains tarifs.