12 bonbonnes de gaz devant la Préfecture pour protester contre la hausse programmée au 1er Mars

économie
Gaz devant préfecture
©D. Fontaine
L'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) a symboliquement déposé 12 bouteilles de gaz devant les grilles de la Préfecture en début d'après-midi. L'ARCP entend protester contre la hausse programmée au 1er Mars.
7 euros de plus au 1er Mars. La bouteille de gaz coûterait alors 22 euros. Pour protester contre le risque d'une hausse sensible des hydrocarbures, l'ARCP a mené ce vendredi après-midi une action symbolique devant la Préfecture. 12 bouteilles de gaz ont été déposées devant les grilles. Ces bouteilles représentent les 12 mois de l'année et affichent mensuellement le tarif du gaz. 

Jean-Hugues Ratenon a remis une motion à un représentant de la Préfecture. Le président de l'ARCP demande aux pouvoirs publics (Etat, Région, Département) de trouver rapidement une solution pour maintenir le prix de la bouteille de gaz à 15 euros. Pour Jean-Hugues Ratenon, la classe politique et le gouvernement n'ont mené aucune réflexion alors que ces augmentations annoncées étaient prévisibles.

ARCP Gaz
12 ©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy
ARCP Gaz
©J. Adamadorassy

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live