La nouvelle aquaculture sans farine animale pour des poissons...végétariens !

sciences
Aquaculture et poisson végétarien
©Réunion 1ère
L'aquaculture pourra bientôt utiliser les farines animales. Ainsi en a décidé la Commission européenne. Les scientifiques optent pour leur part pour une alimentation à base de végétaux.
Les poissons d’élevage pourront à nouveau être nourris avec des farines de porcs et de volailles à compter de juin. C'est ce qu' a annoncé récemment la Commission européenne. Les avancées scientifiques ont montré l’absence de risque, permettant de lever l’interdiction décidée en 2001 suite à la crise de la vache folle en 1997.

Le règlement du 16 janvier 2013, publié au Journal officiel de l’Union européenne du 24 janvier, lève ainsi l’interdiction des farines animales issues de non-ruminants dans l’aquaculture. Cette utilisation avait été prohibée pour prévenir les encéphalopathies spongiformes transmissibles.

Cette autorisation des farines animales ne va pas dans le même sens que la recherche française. Sur les bords de la Méditerrannée, les scientifiques s’activent pour remplacer les protéines animales. Au Cirad, le professeur Baroillier dirige une unité mixte de recherche avec l’Ifremer : le but : mettre au point un catalogue d’espèces pour une nouvelle aquaculture.

A Palavas, le reportage sur les poissons "végétariens" de Ronan Ponnet et d'Emmanuel Gire