réunion
info locale

Municipales : le conseil fédéral du PS refuse de changer les règles de désignation des candidats

politique
Conseil Fédéral du PS : non aux primaires
©Réunion 1ère
Une semaine après le premier meeting du Progrès, la fédération du PS dit non aux primaires à l'occasion de son conseil fédéral mensuel. Les candidats socialistes seront désignés au sein des sections socialistes.
Les fondateurs du Progrès étaient tous les quatre absents lors de ce conseil fédéral. Patrick Lebreton, Michel Vergoz, Jean-Jacques Vlody et Jean-Claude Fruteau avaient, lors du meeting du Progrès dimanche dernier, exigé la tenue de primaires pour désigner, si nécessaire, les candidats socialistes aux prochaines élections municipales. Hier soir, le conseil fédéral a répondu avec fermeté. Il n'est pas question de déroger aux règles habituelles de désignation. Les candidats sont choisis par les sections du PS.

La fédération, menée par Philippe Leconstant, sait qu'avec la création du mouvement dissident "le Progrès", le Rubicon n'a pas été franchi par les fondateurs du Progrès mais que la désignation de candidats autres que ceux choisis par le parti socialiste serait évidemment motif de rupture consommée et d'exclusion. Hier le conseil fédéral a rappelé les règles de désignation et le calendrier. Le dépôt de candidature aura lieu entre le 9 et le 23 septembre et le vote dans les sections socialistes est fixé au 10 octobre avec un deuxième tour le 17 octobre si nécessaire

C'est donc un bras de fer qui se confirme entre le Progrès et la fédération qui refusent cependant le terme de "guerre" politique. Les prochaines élections municipales se dérouleront les 9 et 16 mars 2014.