D'où vient la tradition d'offrir du chocolat à Pâques ?

société
Oeufs en chocolat Mascarin emballés
©Réunion 1ère
Nous les attendons avec impatience : oeufs, lapins ou poules en chocolats qu'il faudra  trouver dimanche matin dans les jardins. Pour cela, les chocolateries tournent à plein régime en cette semaine sainte. Et cela vaut évidemment aussi pour la seule fabrique réunionnaise.

Le chocolat est l'un des aliments les plus appréciés à travers le monde. Il trouve donc logiquement sa place dans de nombreuses occasions. Et le jour de Pâques fait partie de ces occasions. La tradition d'offrir des oeufs à cette période de l'année remonte à l'Antiquité. Au fil du temps, les oeufs sont décorés jusqu'à devenir un véritable art, à la cour de Russie au XIXème siècle, avec le célèbre Fabergé. Offrir des oeufs en chocolat date d'ailleurs approximativement de la même époque. Il s'agit donc d'une tradition beaucoup plus récente. Les moulages ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXème siècle grâce aux progrès d'affinage de la pâte de chocolat et à la mise au point des premiers moules (en fer étamé et argenté).

Si les français sont loin d'être les plus grands consommateurs de chocolat, ils en mangent tout de même plus de 4 kg par an et par individu. Ainsi en 2010, rien que pour Pâques 13 400 tonnes de chocolats sous forme d'oeufs, de lapins, poules... ont été écoulées.
A La Réunion, une seule entreprise fabrique de manière industrielle du chocolat. Cette période est évidemment très importante pour cette entreprise portoise...