réunion
info locale

Ile de La Réunion : contrôles routiers renforcés pour stopper l'hécatombe

faits divers
Contrôles routiers
©Philippe Hoareau
Les automobilistes et les motards réunionnais sont invités à lever le pied. Treize morts depuis le début de l'année c'est 40% de plus qu'en 2012 sur la même période. Conséquence de cette tragédie, policiers et gendarmes vont sortir les carnets à souches.
Les autorités ont décidé de frapper fort pour stopper la série de morts sur les routes de La Réunion. Depuis le premier janvier, treize usagers de la route sont décédés. Un chiffre inacceptable pour Jean-Luc Marx, préfet de Région : "Nous comptons 40% de tués en plus sur nos routes par rapport à 2012 sur la même période. Nous enregistrons également 15% de blessés graves en plus. Il nous fallait réagir".

Des routes toutes bleues

Pour mettre un terme à ce massacre inconscient des usagers de la route, le préfet en personne et la sous-préfète de Saint-Benoît en charge de la sécurité routière étaient de sortie avec les policiers de Saint-Denis mardi en fin de journée. Des contrôles de vitesse et d'alcoolémie ont été organisés afin de lancer plusieurs opérations "route bleue" sur le département. Bilan de la soirée 16 contrevenants ont été interpellés dont 10 pour des excès de vitesse.

Des contrôles pour Pâques

Cette fois le résultat importait peu, l'essentiel se trouvait dans le message de Jean-Luc Marx, le préfet et d'Hélène Rouland-Boyer, la sous-préfète (madame sécurité routière) : "16 000 contrôles d'alcoolémie ont été réalisés depuis le 1er janvier. 700 conducteurs avaient bu. C'est beaucoup trop. A côté, de la répression nous allons organiser 200 actions de prévention tout au long de l'année. Nous espérons ainsi influer sur les comportements". 
Si la carotte est au menu, le bâton est déjà de sortie. Des contrôles sont organisés depuis ce matin et pour le week-end de Pâques tout autour de l'île.
Contôles routiers
4
©Philippe Hoareau
Contôles routiers
©Philippe Hoareau
Controles routiers
©Philippe Hoareau
Contôles routiers
©Philippe Hoareau


Publicité