publicité

Rythmes scolaires : syndicalistes et parents d'élèves sont reçus par le recteur

Une délégation de syndicalistes et de parents d'élèves a été reçue par le recteur ce mercredi après-midi. Ils réclament le report de la réforme des rythmes scolaires pour la circonscription 2 de Saint-Denis.

150 manifestants ont bloqué la circulation devant le rectorat © C. Thomas
© C. Thomas 150 manifestants ont bloqué la circulation devant le rectorat
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Le recteur a réaffirmé que l'expérimentation sur les rythmes scolaires serait maintenue à Saint-Denis. Comme 5 autres communes réunionnaises, la plus grande ville d'outre-mer appliquera, dès septembre 2013, la réforme de Vincent Peillon mais de façon partielle et expérimentale.
Plus tôt dans la journée, dans un communiqué, la CGTR EDUC'ACTION avait dénoncé cette expérimentation et demandé le report de la réforme dans toutes les communes de l'île. A défaut d'entrer en vigueur en septembre 2013, le passage à 4,5 jours d'école pour les élèves de primaire sera obligatoire pour la rentrée de 2014.
Devant le rectorat, ce mercredi 3 avril, plus de 150 manifestants ont relayé ce message et demandé au recteur de revoir sa copie. Avant d'être reçu en délégation, ces manifestants avaient totalement bloqué la circulation sur l'avenue Georges Brassens.

Après cette manifestation, La CFTC Education s'est félicité "de la large mobilisation des enseignants devant le rectorat. Même si le Recteur s'obstine à mettre en place cette expérimentation dans la circonscription de Saint-Denis 2, et malgré ses propositions indécentes et inacceptables, la mobilisation continue et reste forte. La CFTC Éducation continue de demander le retrait du décret sur les rythmes scolaires et le retrait du projet de loi Peillon".
 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play