publicité

Déclaration : 90 000 personnes attendues aux guichets... et la crainte de tensions !

Comme chaque année, à l'approche des déclarations, les agents des finances publiques font face à un accueil massif dans les centres des impôts. Et en période de crise, ils doivent parfois faire face à de sérieuses tensions avec les contribuables. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Les agents des finances publiques souhaitent le rappeler : ils ne sont responsables ni de la crise, ni de la législation fiscale... ni des "affaires" qui éclaboussent la classe politique. Alors que les imprimés commencent à arriver dans les boites à lettres des contribuables, certains agents commencent, eux, à redouter les tensions qui surviennent chaque année aux guichets des centres des impôts. 
Ces agents ont ainsi accueilli l'an passé, dans le département, 90 000 personnes pendant la campagne impôt sur le revenu, ont reçu 13 000 appels téléphoniques et ont été sollicité par 33 000 internautes sur la même période. 
Et selon Solidaires-Finances-Publiques, cette période est marquée par "une tension de plus en plus perceptible à l'accueil. Les incidents ont une fâcheuse tendance à croître : le nombre d'insultes et d'agressions physiques est en hausse".

Une situation inquiétante, selon le syndicat, qui trouve son origine dans une crise qui génère des situations de plus en plus difficiles pour les contribuables, dans la réduction des effectifs des agents, une législation fiscale changeante et un contexte aggravant comme les répercussions de "l'affaire Cahuzac".
Dans un communiqué, Eric Métro, secrétaire départemental de Solidaires-Finances-Publiques Réunion, tient ainsi à souligner que : "les agents des finances publiques ne sont pas les coupables de la situation économique et sociale du pays : comme tous les citoyens, ils préfèreraient qu’il n’y ait pas de crise, que la législation fiscale soit plus simple et plus juste, qu’il n’y ait aucune « affaire », qu’on les comprenne et qu’ils aient les moyens d’assurer un service public de qualité".
 

Sur le même thème

  • société

    Les anti-PMA défilent à Saint-Denis

    Plusieurs dizaines de personnes, venues de toute l'île, défilent contre ce samedi matin l’extension de la PMA à toutes les femmes. La mesure, votée le 27 septembre dernier à l’Assemblée Nationale, donne lieu à une levée de bouclier des anti-PMA.

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play