réunion
info locale

Deux cas de dengue supplémentaires, le niveau d'alerte est maintenu...

santé
moustique dengue
Sur les 15 derniers jours, l'Agence Régionale de Santé a comptabilisé deux cas de dengue supplémentaires. L'ARS OI maintient le niveau d'alerte 2A du plan de lutte contre la dengue et le chikungunya.
L'ARS dénombre deux cas supplémentaires de dengue à La Réunion depuis le début du mois d'Avril. Cela porte désormais à huit le nombre de personnes atteintes. Huit cas autochtones détectés dans le sud de l'île et auxquels il faut ajouter deux cas importés, l'un des Philippines et l'autre de Guadeloupe. Les cas autochtones sont tous survenus dans le sud de l’île (Figure 2). Six d’entre eux résident sur la commune du Tampon, dans la partie basse du centre ville. Les deux autres sont domiciliés aux Avirons et à Saint Pierre mais se sont rendus dans le secteur du Tampon touché par la circulation du virus dans les 15 jours précédant le début des signes.

L'ARS a mis en évidence la co-circulation de deux sérotypes distincts. En effet, le DENV-1 a été retrouvé chez deux cas confirmés résidant au Tampon alors que le sérotype DENV-3 concerne le patient résidant aux Avirons. Malgré une recherche active répétée de personnes symptomatiques dans l’entourage géographique de chaque patient, le nombre de cas reste pour le moment très limité. Ainsi la circulation virale semble faible et concerne des secteurs très restreints du sud de l’île.

La densité de moustiques actuellement observée est tout de même favorable à une intensification de la transmission virale. L'ARS a donc décidé, une fois encore de maintenir le niveau d'alerte 2A.

Point sur la dengue
©ARS OI

 


Publicité