Ile de La Réunion : les sapeurs-pompiers en grève lundi

social
SDIS : grève
©Réunion 1ère
La présidente du conseil général remet en cause l'accord signé entre le département et les syndicats des sapeurs-pompiers. Au coeur de ce litige les primes indûment perçues par les soldats du feu pendant 20 ans. 
Une vingtaine de sapeurs-pompiers se sont regroupés, en milieu de matinée, rue Monthyon devant le SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) pour obtenir une marche arrière de la présidente du conseil général. Dans un courrier Nassimah Dindar refuse d'entériner l'accord conclu, jeudi, sur les primes perçues de manière illégale par les soldats du feu pendant 20 ans. Elle souhaite que le département rentre dans ses fonds.

Un nouvel accord ou la grève

Cette position contredit l'accord trouvé entre les syndicats et Bruno Mamindy-Pajany, le vice-président du SDIS. Il était convenu que les sapeurs-pompiers réunionnais n'auraient pas à rembourser le département, mais en contrepartie, ils acceptaient de ne plus percevoir de primes lors des promotions et de retarder les prétentions salariales liées à la perte de pouvoir d'achat. Désormais, les négociations vont recommencer à partir de la rue. Une grève est annoncée pour lundi.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live