publicité

J-3 avant le "retour du bonheur"...

Le muguet signifie le "retour du bonheur". Il a déjà fait son apparition chez les fleuristes et grandes surfaces de La Réunion. Les pépiniéristes mettent les bouchées doubles pour livrer leur production pour le 1er Mai.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

C'est dans la région nantaise que se trouve l'essentiel de la production française de muguet.  A La Réunion, les horticulteurs importent les jeunes pousses d'Europe, fin Mars ou au plus tard début Avril. Elles sont ensuite placées sous serre jusqu'à la livraison chez les fleuristes et grandes surfaces de l'île. Contrairement à 2012, pour Joseph Avril, producteur depuis 25 ans à Bassin Plat, la récolte 2013 est prometteuse.
Temps couvert et pluies, les conditions météorologiques des dernières semaines ont été favorables selon ce producteur : "cela nous a permis d'avoir un muguet plus régulier, plus performant en qualité." Sur 1.000 m2, la vingtaine de salariés de la pépinière ont pris soin des 40.000 pots. Et c'est la dernière ligne droite avant la commercialisation.
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

La tradition du muguet offert remonterait à la Renaissance. Charles IX en offre autour de lui comme porte-bonheur très exactement en 1561. Et la tradition s'est depuis installée en France, en Suisse, en Belgique et en Andorre.
Petit rappel de prudence, ce porte-bonheur du 1er Mai est une plante toxique. Le muguet est même classé parmi les plantes à haute toxicité. Toutes les parties parties de la plante sont irritantes et en dangereuses en cas d'ingestion en grande quantité. 
© Réunion 1ère
© Réunion 1ère

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play