réunion
info locale

Conflit de la Sermat : le port de La Réunion paralysé. Les secteurs de l’importation en souffrance.

économie
Soremir
©Réunion1ere
Les containers ne peuvent pas être déchargés. Les entreprises manquent de matières premières. Le personnel est en repos forcé.
Le conflit qui dure depuis 11 jours commence à entraver l’activité économique.
Environs 3000 containers sont en souffrance, dont une bonne part déroutée vers les autres ports de l’Océan Indien.
 Les rayons dans les grandes surfaces commencent à se dégarnir et les entreprises, en manque de matières premières, tournent au ralenti.
 
Un exemple en images avec une entreprise de miroiterie.

 

Publicité