publicité

Grève des dockers : nouvel échec, la direction de la Sermat quitte la table des négociations

Ces nouvelles négociations auront duré peu de temps. Vers 16 heures ce vendredi, la direction de la Sermat a quitté la table des négociations. L'enceinte portuaire est paralysée depuis le 3 Mai.

© Fabrice Floch
© Fabrice Floch
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
La 5ème réunion de médiation entre les acconiers et les salariés en grève de la Sermat n'aura pas plus abouti que les précédentes...Les représentants du GIE ont quitté la table des négociations à peine une heure après le début des discussions. 

Pour Rico Ricquebourg, représentant des dockers en grève, la direction de la Sermat aurait dés le début des discussions brandi la menace de licenciements. Pour sa part, le secrétaire adjoint de la CGTR Ports et Docks avait déclaré jeudi qu'il retenait d'une réunion que " les gros blancs veulent employer des gros blancs pour travailler à la place des réunionnais"...

Conséquence de cette paralysie portuaire, plus d'un millier des containers seraient en souffrance, en attente de dédouanement sur les quais ou à bord de navires déroutés sur Madagascar ou l'île Maurice.

Hier, jeudi alors que le Medef dénonçait dans le courant de l'après-midi, devant la préfecture, la paralysie du Port et ses conséquences jugées désastreuses sur l'économie, le Parti communiste réunionnais organisait un meeting de soutien aux grévistes sommant la direction de la Sermat de trouver une issue à cette grève sous pein d'en appeler à la mobilisation générale.

Pour l'heure, aucune nouvelle réunion de négociations n'a été programmée.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play