publicité

Saint-Denis : les animaux à plumes, poils et écailles des réunionnais tiennent salon

La troisième édition du salon "Zanimos" a attiré 10 000 visiteurs par jour pendant trois jours. Les alpagas, peluches vivantes, ont suscité des vocations chez les enfants. Au coeur du salon, les serpents et les nouveaux animaux de compagnie provoquent autant de cris d'admiration que de dégoûts. 

Un boa de plus d'un mètre bien au chaud dans son vivarium. Star de la ferme pour cette édition 2013 © Fabrice Floch Réunion 1ère
© Fabrice Floch Réunion 1ère Un boa de plus d'un mètre bien au chaud dans son vivarium. Star de la ferme pour cette édition 2013
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Ils sont dans des bocaux, des aquariums, en cages ou en laisses, ils ont l'air adorable ou franchement repoussants. Pourtant les 10 000 bestioles qui garnissent les allées du salon "Zanimos" ont un succès fou. Depuis samedi, les réunionnais se pressent pour admirer ces bébêtes, ils sont déjà plus de 20 000 à avoir franchi, les portes du parc des expositions situés juste à côté du stade de l'Est. Plus de 40 exposants se plient en quatre pour partager leur passion et renseigner les futurs acquéreurs de compagnons parfois franchement étranges.

Mignons ou franchement dangereux

Pour cette troisième édition les chats font leur apparition. Ils ont des chambres individuelles dans lesquelles ils passent le plus clair de leur temps à... dormir.
Autre grande première pour ce "Zanimos 2013" les faucons. Des rapaces stars qui valent une fortune et sont suffisamment impressionnant pour éviter d'être tripotés par les badauds. Curiosité, curiosité ! Une tortue alligator capable de découper une pastèque avec son bec. Du côté de la ferme, les enfants pourront admirer des alpagas. Plus petits que leurs cousins les lamas, ils arborent une épaisse fourrure qui leur donne l'aspect d'énormes peluches vivantes.

Un poisson dinosaure

Les oiseaux et les poissons en sont pas en reste. Ils viennent des quatre coins de la planète et valent souvent des fortunes. L'arowana d'Amazonie jouxte le poisson dinosaure des rivières.
Il ne faut pas s'y tromper, un tel événement demande de la préparation confie Sylvie Indice : "Nous accueillons 10 000 animaux et près de 40 000 visiteurs. Il faut être en conformité avec les services vétérinaires. Cela fait un an que nous travaillons à l'organisation de "Zanimos". Cette année, il y a un petit peu moins d'affluence, mais nous arrivons après le salon de la maison et c'est la fin du mois. C'est 6 Euros pour les adultes et 4 Euros pour les enfants. Ce n'est pas cher mais quand on vient en famille...". Cette troisième édition reste un succès. Les visiteurs présents ont passé plusieurs heures à admirer les différents "Zanimos" sans voire le temps passer. 

Le troisième salon "Zanimos" accueillait quelques curiosités :

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play