réunion
info locale

La restauration réunionnaise récompensée à Nîmes

éducation
Centhor  : Stéphane Lenorman et Jérôme Lebon
©Fabrice Floch
Deux élèves de CAP au Centhor, l’un en cuisine, l’autre en salle viennent de décrocher le titre national du concours organisé par les professeurs de cuisines et de restaurants. L’épreuve avait lieu à Nîmes fin avril. 
Jérôme Lebon et Stéphane Lenormand affichent un large sourire. Ces deux élèves du Centhor arrivent de Nîmes. Les deux vainqueurs du trophée ANPCR (association nationale des professeurs des cuisines et restaurants des CFA) sont élèves au Centhor où ils passent un CAP. Jérôme Lebon est devenu un vrai professionnel de la salle quand Stéphane Lenormand à démontré du talent en cuisine.
L’épreuve a eu lieu les 26, 27 et 28 avril dernier. Au menu : la réalisation d’un cocktail connu (le Pink-Lady) et une création personnelle. Jérôme précise : " Pour cette épreuve j’ai voulu innover. J’ai souhaité inventer un cocktail sans alcool. Je l’ai appelé la Fournaise. C’est un subtil équilibre entre la douceur de la fraise, le piment du Tabasco et le parfum du gingembre. Il fallait également que je présente La Réunion pendant 20 minutes. Les produits, les paysages, la cuisine. J’ai parlé pendant 25 minutes. Il y avait également un test au cours duquel nous devions associer quatre cafés avec quatre desserts. Là, je dois reconnaître que l’aide de Stéphane été précieuse. Nous avons fait un sans faute. Il aime le café ".
 
Investis dans une passion

Les deux champions étaient en mission. Ils ont préparé la compétition comme des athlètes de haut niveau. Depuis le mois de janvier et leur sélection, les deux jeunes hommes s’entraînaient. Une rage de vaincre qui a tranché avec l’incertitude en l’avenir qu’ils affichaient, avant de suivre cette formation.
Jérôme Lebon, jeune marié, n’avait pas trouvé sa voix. Le père de son épouse, restaurateur, l’a lancé dans le grand bain en lui proposant un contrat en alternance. Une révélation.
Stéphane Lenormand était en Fac d’économie. Il était poursuivi par les études et non l’inverse. L’ennui l’a fuit quand il a pris la décision de revenir à La Réunion pour passer un CAP en cuisine. Apprenti au Boucan-Canot, il a reçu un soutien sans faille pour remporter cette épreuve. L’établissement et son chef, lui ont mis les cuisines de l’hôtel-restaurant et les ingrédients à disposition : " Mes collègues me chronométraient. Tout le monde s’est impliqué pour que je réussisse. Franchement, je ne regrette pas d’avoir quitté la compta. Je ne me voyais pas passer ma vie enfermé dans un bureau. J’avais déjà cuisiné avec mon oncle dans le sud de la France. J’aime ça ".
 
Taureau et anchois
 
Les professeurs des concurrents se sont également investis dans ce défi. Tous les lundis depuis le mois de janvier, ils venaient bénévolement au centre de formation afin d’aider le duo à préparer l’épreuve.
Le Centhor s’est également plié en quatre en fournissant, le taureau, les anchois de Collioure et le Pélardon (fromage de chèvre de la région nîmoise) imposés dans l’épreuve de cuisine. Trois ingrédients imposés et utilisé par Stéphane Lenormand : " J’ai concocté un pavé de taureau roulé, farci aux anchois de Collioure, accompagné d’une purée de pomme et pommes de terre parfumée au Pélardon ". L’intitulé est plaisant et la dégustation devait l’être également vu que les deux apprentis réunionnais ont devancé les autres duos en compétition pour décrocher le titre 2013.
Désormais, les professionnels de la restauration vont poursuivre leur aventure dans leurs restaurants respectifs, mais ils resteront unis pour la vie par ce titre décroché de haute lutte à Nîmes.  


Les deux élèves de CAP ont été formés au centre du Centhor à Saint-Gilles-les-Hauts. Ils ont passé deux années à apprendre leur métier entre les cours et l'apprentissage en restaurant. 

Façade Centhor
©Fabrice Floch

Les deux champions réunionnais portent fièrement leur titre brodé sur leur vêtement de travail.

Centhor : anpcr
©Fabrice Floch

Le trophée trône désormais au dessus du bar du Centhor. il vient compléter la collection de prix décrochés par les champions réunionnais formés dans cet établissement géré par la CCIR (chambre de commerce et de l'industrie de La Réunion).

Centhor : trophée anpcr
©Fabrice Floch


       
Publicité