publicité

Saint-Benoît : un homme suspecté d’avoir décapité son fils avant de brûler le corps

Un enfant de quatre ans a été décapité et le corps brûlé par son père. Cette tragédie s’est déroulée, ce mercredi à 5 heures du matin, à Saint-Benoît au lieu dit Beaulieu-les-Hauts.

La gendarmerie a établi un cordon de sécurité. Le drame s'est déroulé 500m plus bas © Delphine Poudroux
© Delphine Poudroux La gendarmerie a établi un cordon de sécurité. Le drame s'est déroulé 500m plus bas
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
L’horreur, l’insoutenable les mots deviennent superflus face à une telle tragédie.
Vers 5 heures, ce mercredi 19 juin 2013, les gendarmes sont appelés à intervenir de toute urgence chemin Jean-Robert à Beaulieu-les-Hauts. Des cris d’effrois ont alerté les voisins d’une petite case du secteur. Un père de famille aurait décapité son enfant et brûlerait le corps de la petite victime dans la cour.
 
Une expertise psychiatrique
 
Quand les militaires s’approchent du lieu du drame, ils ne savent pas encore que l’homme vient de commettre l’irréparable. Sous la menace, ils reculent puis décident d’intervenir en entendant les appels au secours de la femme du forcené.
Malgré l’intervention des forces de l’ordre, il est déjà trop tard. Les sapeurs-pompiers ne peuvent plus rien faire pour l’enfant. Ils évacuent la mère en état de choc.
Le père, principal suspect dans ce fait-divers hors norme, a été interpellé. Il vient d’être placé en garde à vue. Une expertise psychiatrique devrait être demandée de toute urgence pour déterminer s’il était conscient de ses actes au moment des faits.     

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play