Profanation d'un temple à Grand-Bois. La communauté tamoule indignée !

faits divers
Temple tamou à ciel ouvert profané
©Réunion 1ère (Pierre Comorassamy)
Consternation ce matin au sein de la communauté tamoule de Grands-Bois. Un temple à ciel ouvert a été profané. Le lieu de culte a fait l’objet d’un saccage en règle.
C'est la consternation ce jeudi matin au sein de la communauté tamoule de Grands-Bois. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un le temple à ciel ouvert, situé au niveau de la bretelle de sortie vers le village, a été saccagé.
 Trois statues de divinités, dont un de plus de 500 kilos, ont été cassées, détruites et jetées par terre. Pour les croyants qui fréquentent le site, il s'agit d'un acte gratuit et totalement incompréhensible.
Une plainte va être déposée. Les responsables de l’association culturelle indo-réunionnaise du Sud qui gère ce lieu de culte ne croient pas à l’oeuvre d’un déséquilibré ou d’un simple vandale.

Temple tamoul profané à Grand-Bois