publicité

Baisse de 8,3% en juillet du nombre de passagers à l’Aéroport Roland Garros à la Réunion.

Cette baisse concerne aussi bien  les passagers locaux (-7,5%) que ceux en transits (-31,3%)

© Gilbert Hoair
© Gilbert Hoair
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Avec les vacances scolaires les prix des billets dans toutes les compagnies augmentent  et les passagers se font plus rares. Mais c’est surtout la baisse des capacités offertes par les compagnies aériennes qui explique ce recul.
Les mouvements d’avion en juillet 1013 ont diminué de 9,8% par rapport à Juillet 2012 malgré l'arrivée d'une nouvelle compagnie XL Airways.
Air Austral ne dessert plus l’Océanie, la Thaïlande et les Seychelles. L’ouverture de la ligne vers l’Inde n’a intéressé que 871 passagers depuis février 2013.. Air Madagascar a réduit son programme de vols de 59% en juillet.
 
Le trafic est en baisse de :
  • 2,7% avec la métropole
  • 2,8% avec l’Ile Maurice
  • 3,3% avec Mayotte
Depuis 2001 la croissance annuelle s’établit à 3,5% ; Dans ses prévisions l’Aéroport de La Réunion table sur une augmentation du trafic de l’ordre de 1,5% à 2% en moyenne annuelle pour les 10 prochaines années.

Sur le même thème

  • économie

    La Réunion et la crise financière de 2007-2008

    Comment va la Réunion 10 ans après la crise ? Elle va mieux, après une décennie de récession selon le CEROM (les comptes économiques rapides pour l’Outre-Mer). Pour rappel la crise est partie des USA, avec la crise des subprimes c'est-à-dire du secteur des prêts hypothécaires à risque.

  • économie

    Impôts : la moitié des sites d'actuel pourrait fermer

    Des "points de contact" plutôt que des sites d’accueil spécialisés, près de 400 emplois menacés, et des difficultés à trouver des informations pour les contribuables, c’est le tableau que dépeint le syndicat Solidaires Finances Publiques si la réforme annoncée devait passer.

  • économie

    Saint-Pierre : le centre commercial des Casernes placé en liquidation judiciaire

    Le tribunal de commerce a prononcé ce jeudi la liquidation du centre commercial des casernes à Saint-Pierre. La centaine de salariés de l'hypermarché et de la galerie commercial se retrouve donc au chômage. Ils se sont retrouvés dans la salle du Kerveguen pour en savoir plus. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play