réunion
info locale

Les Avirons : le trentenaire sabreur de son ex-concubine, toujours en garde à vue

faits divers
Coups de sabre aux Avirons
Dimanche matin, un ex-compagnon a tenté de tuer la mère de ses deux enfants en la découvrant nue aux côtés de son nouveau concubin. ©Google Map
Une jeune femme de 24 ans agressée à coups de sabre par son ex-compagnon. En voulant se protéger, sa main gauche a été en partie sectionnée sous les coups. L’ex-concubin a été placé en garde à vue après une courte cavale.
Une fois de plus, une mère de famille a été victime de la jalousie de son ancien compagnon, c’était dimanche matin aux Avirons.
Il est un peu plus de cinq heures, Emeric Belhomme, 30 ans, vient de passer la nuit en boîte. Fatigué et imbibé, il décide de se reposer au domicile de son ex chez qui il s’est installé malgré la séparation.
Arrivé au deuxième étage de l’immeuble « sentier Belda 2 », il découvre que la femme (avec qui il a eu deux enfants) dort  nue aux cotés de son nouveau concubin. Il voit rouge, saisit un sabre et fait irruption dans la chambre décidé à laver cet affront.
 
La main gauche sectionnée
 
Emeric Belhomme frappe et frappe encore. Sa victime, âgée de 24 ans, a tout juste le temps de se réfugier chez une voisine qui a été réveillée par les cris de terreur et de douleur. Elle a la main gauche en partie sectionnée.
Les secours et les gendarmes des Avirons vont trouver sur place une scène de film d’horreur. Le sang recouvre le sol et les murs du couloir du deuxième étage. La jeune femme, qui souffre le martyre est évacuée de toute urgence vers l’hôpital de Saint-Pierre pour tenter de sauver le membre sectionné.
Quelques heures plus tard, l’auteur des coups de sabre se rend à la gendarmerie des Avirons où il est depuis en garde à vue.
 
Publicité