HG Automobiles et BMW devant le tribunal de commerce

justice
HG Automobiles et BMW devant le tribunal de commerce
©Réunion 1ère
HG Automobiles a décidé de contester devant le tribunal de commerce la décision de BMW. Le constructeur allemand a en effet donné les clefs de la marque au groupe mauricien Leal&Co à compter du 1er octobre. Le groupe Caillé réclame un délai de préavis de deux ans. Délibéré au 2 septembre.
HG Automobiles considère avoir été lésée par la décision la maison mère de BMW. Le groupe allemand a en effet décidé de confier désormais les clefs de sa marque au groupe Leal&Co qui le représente depuis 40 ans à l'île Maurice.
S'appuyant sur un délai de six mois jugé trop court, HG Automobiles estime donc que la rupture de contrat est abusive et réclame un délai supplémentaire de deux ans afin de "reconvertir les concessions de Saint-Pierre et de Saint-Denis" selon l'avocat du groupe Caillé, maître Turczynsky.

Pour Iqbal Akhoun, qui défend les intérêts de BMW, le contrat, liant BMW à HG Automobiles, arrive à échéance le 30 septembre et le groupe réunionnais est prévenu depuis le 29 septembre 2012 qu'il ne serait pas renouvelé. A propos de la reconversion des concessions, maître Akhoun précise que HG Automobiles a refusé la proposition de Leal&Co d'une reprise du stock (pièces et véhicules) des deux sites pour un montant de près de trois millions d'euros.