Trois-Bassins : Pierre Heideger, l’ancien maire, condamné en appel pour prise illégale d’intérêts

justice
Cour d'appel
Lors de la seconde journée d'audience du procès pour viol et agression sexuelle de Jean Roche, les victimes ont bouleversé l'assistance en racontant leur calvaire. ©Réunion 1ère
La cour d’appel vient de confirmer la condamnation de Pierre Heideger à 8 mois de prison avec sursis et 15 000 Euros d’amende. Il était poursuivi pour avoir profité des fonds du comité des fêtes de la cette commune alors qu’il en était le maire.
Pierre Heideger n’est plus sur les devants de la scène médiatique de la vie politique réunionnaise depuis son éviction de la mairie de Trois-Bassins en 2008. Cependant, le temps judiciaire n’étant pas lié à l’actualité personnelle des personnages publics, l’ancien élu vient d’être condamné à 8 mois de prison avec sursis et 15 000 Euros d’amende par la cour correctionnelle d’appel de Saint-Denis. Soit exactement la même décision rendue par les juges de Saint-Pierre en première instance. 
 
Condamnation confirmée
 
Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre avait considéré que Pierre Heideger avait profité des largesses du comité des fêtes et d’animation (Cofa) de sa ville entre 2005 et 2008. Les magistrats du sud avaient conclu le premier procès en condamnant l’ancien premier magistrat de cette commune de l’ouest du département. Sans surprise, en appel, le procureur de la République avait demandé la confirmation de la décision prononcée par ses homologues du sud, l’accusé et son avocat n’apportant pas d’éléments nouveaux dans ce dossier. La décision est tombée : la peine prononcée en première instance est confirmée. Désormais le seul recours de l’ancien maire est de se pourvoir en cassation.