Pour un développement de la filière bois...

économie
Scierie de Saint-Benoît
©Réunion 1ère
La scierie de Saint-Benoît voit plus grand...Le Conseil général et "Sciages de Bourbon" espèrent que l'activité autour de la structure pourra se développer à l'avenir. Pour cela, les deux parties viennent de signer un contrat de crédit-bail.
A La Réunion, 90 % du bois utilisé, pour la fabrication de meubles ou pour la construction, est importé. En signant un crédit-bail avec la scierie de Saint-Benoît, le département a souhaité confirmer un soutien des pouvoirs publics à une filière qui a un véritable potentiel de développement. L'île compte pas moins de 100 000 hectares de forêts, majoritairement de cryptomeria et de tamarin. Le Conseil général a donc signé un contrat de crédit-bail avec la société "Sciages de Bourbon". L'entreprise est déjà le fruit d'un partenariat public-privé entre le département, la Chambre de métiers et de l'artisanat, l'ONF et des acteurs privés majoritaires dont le groupe Ravate. Selon la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, la filière bois représente déjà 2000 emplois et le contrat signé permet d'envisager un développement de la structure...
Pierre Gault - Mustapha Bourrane - Manuella Gigant

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live