Pose d'un stent biodégradable. Une première médicale à La Réunion.

santé
Pose d'un stent biodégradable. Une première médicale à La Réunion.
©Wikimedia commons
C'est une première à La Réunion. Un stent biodégradable a été implanté dans l'artère d'un patient victime d'un infarctus.
La technique existe certes depuis un an, mais elle a été utilisée pour la première fois sur l'île. Dimanche, un homme victime d'un malaise cardiaque a été hospitalisé en urgence au service de cardiologie de la clinique Sainte-Clotilde.

Et c'est un stent vasculaire biodégradable qui lui a été implanté. La pose de ce petit ressort dans une artère permet de maintenir un diamètre suffisant afin d'assurer une circulation sanguine normale. Et ces nouveaux stents biodégradables offrent l'avantage de réduire sensiblement la prise de médicaments antiplaquetaires indispensable à la prévention de nouveaux accidents cardiovasculaires. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live