publicité

sport

rss

Le nouveau calendrier scolaire géré sans problème par les ligues de sports

Quatre communes de La Réunion ont adopté la semaine des quatre jours et demi. Un changement qui a obligé les ligues sportives, qui organisaient des entraînements le mercredi matin, à s’adapter et parfois à revoir les prévisions des compétitions.

Le nouveau calendrier scolaire touche quatre communes à La Réunion. L'impact est donc limité. Mais en 2014, les ligues et les clubs vont devoir se réorganiser pour accueillir les enfants le mercredi après-midi et le samedi. © Réunion 1ère
© Réunion 1ère Le nouveau calendrier scolaire touche quatre communes à La Réunion. L'impact est donc limité. Mais en 2014, les ligues et les clubs vont devoir se réorganiser pour accueillir les enfants le mercredi après-midi et le samedi.
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
La Possession, Saint-Joseph, Saint-Benoît et la Plaine-des-Palmistes sont les quatre premières communes de l’île à avoir adopté la réforme des rythmes scolaires. Conséquence de ce changement, comme le demandait l’Académie Nationale de Médecine, les élèves de ces « villes » travaillent une demie journée de plus par semaine, mais moins longtemps tous les jours. Impossible, désormais, pour les marmailles de s’entraîner ou de participer à une compétition le mercredi matin.
Cette innovation ne perturbe pas outre mesure le fonctionnement des ligues sportives.
 
Changer les dates
 
Du côté du football la première d’entre-elles, on est quand même obligé de se pencher sur le calendrier comme le confirme Janick Verbard, 4ème vice-président en charge plus particulièrement de ce dossier : " Nous nous sommes réunis ce lundi pour trouver des solutions et aménager notre calendrier. La difficulté concerne les U 8. Il n’y a pas de compétitions, mais nous organisons des plateaux de découverte. Ils ont souvent lieu le mercredi matin et il faut trouver des créneaux horaires pour les regroupements auxquels participent, les jeunes des communes concernées ".
 
2014, le grand chantier
 
Pour les autres grosses ligues, le changement calendaire ne pose pas de problèmes insurmontables. Jeannick Moreau, président du handball réunionnais, précise : " Les entraînements sont organisés le mercredi après-midi et les compétitions sont prévues les samedis et dimanches, le mercredi matin nos handballeurs sont libres ". Idem pour les sports de combats ou l’athlétisme. Seule inquiétude, du côté du tennis. Philippe Gruchet, entraîneur fédéral de la ligue : " Les clubs avaient pris l’habitude de programmer les rencontres des jeunes le mercredi et plus particulièrement le matin. Il va falloir s’adapter et prévoir pour 2014. Aujourd’hui, il n’y a que 4 communes, mais l’an prochain… ".
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play