publicité

Intoxication à la tétrodotoxine : l'ARS rappelle qu'il ne faut pas consommer de poissons interdits à la commercialisation

Suite à l'intoxication à la tétrodoxine d'une famille à Saint-Paul, les autorités sanitaires rappellent qu’il ne faut pas consommer de poissons interdits à la commercialisation. Voici le communiqué de l'Agence de Santé Océan Indien...

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le
Communique de Presse

Cas groupés d’intoxication à la tétrodotoxine : les autorités sanitaires appellent la population à la vigilance
 
Dix cas d’intoxication alimentaire ont été signalés dans la nuit du mardi 10 septembre 2013 à l’Agence de Santé Océan Indien, suite à la consommation d’un poisson dans le cadre familial. Des investigations sont en cours mais dans l’attente, les autorités sanitaires rappellent qu’il ne faut pas consommer de poissons interdits à la commercialisation.
 
Le service des urgences du Centre Hospitalier Gabriel Martin a reçu dix personnes ayant participé à un même repas, présentant des symptômes d’intoxication dans la nuit du mardi 10 septembre 2013, après avoir consommé un poisson pêché par un particulier. L’état de santé de deux patients a nécessité un transfert en réanimation au Centre Hospitalier Universitaire (Site Nord) et leur pronostic vital est engagé. Six patients sont toujours en observation et deux
personnes sont rentrées à leur domicile.
 
Causes de l’intoxication

Le poisson consommé semblerait être de la famille des tétrodons (poisson globe ou Fugu). Ce type de poissons contient de la tétrodotoxine, puissante neurotoxine, qui peut s’avérer mortelle. Cette toxine se concentre dans le foie, les viscères, la peau et les gonades de ce type de poisson. L’intoxication se manifeste en général dans les minutes qui suivent l’ingestion et les symptômes sont variés :
 
  • atteintes du système nerveux avec modification de la sensibilité,
  • nausées accompagnées de vomissements,
  • vertiges, sensation de malaise puis engourdissement général,
  • paralysie motrice, perte des mouvements musculaires volontaires, détresse respiratoire, pouvant aller jusqu’au décès.
Investigations en cours
 
L’ARS OI a effectué une visite sur place ce jour et les investigations conduites devraient permettre de préciser les causes de l’intoxication.
 
Recommandations à la population

Les autorités sanitaires rappellent que certains poissons présents dans l’océan peuvent être toxiques et dangereux pour la santé. C'est notamment le cas des tétrodons, ainsi que de 3 autres familles de poissons toxiques (molidae, diodontidae, canthigasteridae), dont la mise sur le marché est strictement interdite en Europe.
 
En conséquence, il est rappellé que la consommation de ces poissons est à proscrire impérativement.
 
ARS-OI

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play