Confirmation de Cas de botulisme dans un élevage bovin

faits divers
vache
La préfecture le corfirme dans un communiqué: "Plusieurs cas de mortalités ont été constatés entre le samedi 14 septembre et le mercredi 25 septembre 2013 dans un élevage bovin laitier".
Suite du communiqué de la préfecture:

"Les prélèvements nécessaires (sang, organes, aliments) ont été effectués et transmis à l'institut Pasteur (Paris), laboratoire national de référence, qui a confirmé la présence d'une toxine botulique de type C dans plusieurs échantillons.

Cette maladie animale rare n'est ni contagieuse ni transmissible, et elle ne présente pas de risque pour la santé humaine. En conséquence, la réglementation européenne ne prévoit aucune mesure particulière de police sanitaire. 

Les professionnels agricoles et les services de l'État sont actuellement mobilisés pour accompagner l'éleveur afin notamment de lui permettre de reconstituer son cheptel."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live