réunion
info locale

« Route-des-Tamarins World cup séries » la compétition est lancée

sport
Coupe du monde de parapente
©DR
Jérémie Lager, le champion du monde en titre, s’adapte à toutes les conditions. Mercredi, il a rallié Bellemène à Sainte-Thérèse soit un peu plus de quarante kilomètres en 1h45.
Encore une fois le front froid qui a touché l’île lundi a perturbé le bon déroulement des compétitions. Contrairement à mardi, cette fois la manche s’est déroulée sans encombre comme nous l’a confié Laurent Vitalis, directeur d’épreuve : "  certes, le vent est soutenu, mais en décollant de Bellemène (dans les hauts de Saint-Paul) direction La Possession, les compétiteurs ont trouvé des conditions de vol raisonnables ".
Au petit jeu de l’expérience et de la gagne, Jérémie Lager, le champion du monde 2013, s’est imposé devant Mickaël Von Watcher et Sébastien Coupy. Il a rejoint Sainte-Thérèse, en 1h45, en franchissant les six balises placées sur le parcours.
 
Envol des Colimaçons
 
Ce jeudi, les parapentistes retrouvent le spot de Saint-Leu. Le vent est toujours présent mais, moins fort. Pour Laurent Vitalis, les conditions sont acceptables : " le vent nous embête encore un peu. Il passe sur l’océan au large de Saint-Leu mais, nous pouvons décoller des Colimaçons. La compétition va se dérouler entre Saint-Leu et Saint-Paul. Les premiers parapentistes s’élancent à 10h30 ".
A l’issue de cette réelle seconde journée de compétition les parapentistes se retrouveront au parc du 20 décembre au centre-ville de Saint-Leu. Au menu de la soirée, le concert de Koté-Manouche.
Coupe du monde de parapente
Les conditions de vol sont difficiles depuis lundi. Le front froid s'évacue lentement. Elles devraient s'améliorer au fil des jours. ©DR

 

Publicité