publicité

Lynchages de Nosy Be : les parents de la victime française entendus par les gendarmes

les parents de Sébastien Judalet, lynché à Madagascar, ont été entendus lundi par les gendarmes. Ils habitent aux Ponts-de-Cé en Maine-et-Loire, près d'Angers. Des prélèveents d' ADN ont été réalisés pour pouvoir identifier le corps du français parmi les trois cadavres découverts à Nosy Be.

  • Réunion1ère
  • Publié le , mis à jour le
Sébastien Judalet est l'un des trois hommes lynchés et dont les corps ont été brûlés jeudi dernier à Nosy Be sur l'île de Madagascar.
Le Français et le Franco-Italien Roberto Gianfala ont été lynchés par la population après un simulacre de procès. Ils étaient accusés d'avoir tué Chaino, un petit malgache de 8 ans. L'oncle de la victime a ensuite été attrapé par la foule avant d'être, à son tour, lynché et brûlé.

La justice française a ouvert une enquête préliminaire pour meurtre après le lynchage de Sébastien Judalet. Ce sont les gendarmes du groupement de Maine-et-Loire saisi par le parquet de Bobigny, qui ont rencontré les parents hier.

Sébastien Judalet était conducteur de bus à la RATP. Il avait 38  ans.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play