réunion
info locale

Le texte du Notre-Père change, mais les fidèles auront le temps de s'habituer...

religion
Messe avant démission du Pape
©Réunion 1ère
Une nouvelle traduction française de la Bible, validée par le Vatican, fait évoluer une phrase de l'une des prières les plus courantes des catholiques.
Les catholiques pratiquants connaissent ces mots sur le bout des doigts : "Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal." Ce passage issu de la prière rituelle du Notre-Père va bientôt changer, explique La Vie, lundi 14 octobre, reprenant une information du Progrès.
 
Une nouvelle traduction de la Bible liturgique, validée par le Vatican, remplace en effet la phrase "Et ne nous soumets pas à la tentation" par "Et ne nous laisse pas entrer en tentation". 

L'ancienne formulation laissait penser à une sorte de perversité de Dieu, demandant de supplier pour échapper au mal que lui-même attiserait.
 
La nouvelle traduction a été élaborée par 70 experts issus de différents pays francophones. La Vie explique toutefois que sa transposition dans le missel, utilisé par les fidèles lors de la messe, ne va pas de soi pour l'instant. Ceux qui n'aiment pas changer leurs habitudes pourraient gagner un petit répit.

En images, les réactions des réunionnais.