réunion
info locale

Lynchages de Nosy Be: huit suspects activement recherchés

monde
Nosy be lynchage
Selon la gendarmerie, huit Personnes recherchées pour le lynchage de trois hommes sur l'île de Nosy Be, début octobre, sont en fuite. Des avis de recherche ont été lancés.
Des avis de recherche à toutes les unités de la gendarmerie et de police du pays ont été lancés pour retrouver huit suspects des lynchages.
 
A ce jour, quinze personnes ont été arrêtées mais la plupart uniquement pour les incendies et actes de vandalisme perpétrés la veille des lynchages, contre des maisons de gendarmes. Un ancien sénateur, Joseph Yolande, est notamment accusé d'avoir encouragé la population à se rebeller par des appels sur sa radio locale à Nosy Be, «Tsiko Meva Ylang».
 
Seuls deux Malgaches ont été déférés au parquet d'Antananarivo pour les lynchages. Ce week-end, ils ont été incarcérés à Tsiafahy, une prison réputée abriter les malfrats dangereux.
 
Le triple lynchage s'est déroulé sous les yeux d'une foule nombreuse qui a assisté à la mise à mort de deux étrangers, le Français Sébastien Judalet, 38 ans et le Franco-Italien Roberto Gianfala, ainsi que de l'oncle de l'enfant, tué quelques heures après.

Sur le même sujet, lire la tribune de Cyrille Le Déaut dans Libération "qui sont les barbares?"
Publicité