Grand Raid: ça passe aussi par l'ambiance !

archives d'outre-mer
AMBIANCE MAIDO
Les raideurs sont accueillis en héros à "Maïdo tête dur" ©Réunion1ère
La "Diagonale des Fous" c'est bien sûr une course. Mais lorsqu'il fait froid et que les coureurs ont un peu plus de 110 kilomètres dans les jambes, il faut pouvoir les réchauffer. Au Maïdo, les bénévoles se chargent de motiver les troupes !
Au point de ravitaillement de "Maïdo tête dure", il fait moins de 10 degrés. La faim commence aussi à se faire ressentir pour les raideurs. Heureusement ils peuvent compter sur des bénévoles qui savent comment réchauffer l'atmosphère. On remplit les assiettes des coureurs, on les encourage avec des petites chansons. Dans la tente médicale, les participants prennent un peu de réconfort et se font masser, ce qui n'est pas pour leur déplaire: "C'est la classe ! Tous les bénévoles sont aux petits soins depuis le début c'est impressionnant." Après un repos bien mérité, c'est reparti pour Saint-Denis ! 

C HUET - T CHENAYER

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live