publicité

Etang-Salé : le requin s’est attaqué à un nageur

Après Saint-Paul, en juillet, c’est à L’Etang-Salé, ce samedi qu’un baigneur a été pris pour cible par un requin. Tanguy, 24 ans, a eu la jambe sectionnée. Un nouveau drame qui demande des solutions urgentes pour lutter contre le risque requin à La Réunion.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
La Réunion bascule un peu plus dans l’horreur à chaque nouvelle attaque de requin. Tanguy, 24 ans, a eu la jambe sectionnée par un squale alors qu’il se baignait à proximité de la plage de L’Etang-Salé-les-Bains, un spot jusqu’à ce jour préservé.
Comme le 15 juillet dernier en baie de Saint-Paul, la proie n’est pas un surfeur ou un bodyboardeur qui peuvent être assimilés à des tortues par les requins selon les spécialistes, mais un nageur.
 
Les nageurs en danger
 
Cette nouvelle donne conforte l’analyse des membres de l’association PRR (prévention risque requin). Depuis des mois, ils demandent des mesures d’urgence afin d’éviter que les prédateurs s’attaquent consciemment aux baigneurs. Un prêche dans le désert qui commence à être entendu.
Les maires de Saint-Leu et de L’Etang-Salé réclament eux l’ouverture de la pêche. Une opération a été lancée, ce dimanche 27 octobre, sans succès.
Tanguy est lui, toujours hospitalisé dans un état grave. Moins de 48 heures après le drame le pronostic vital du jeune homme reste engagé.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play