réunion
info locale

Un Réunionnais tue sa femme d'une quinzaine de coups de couteau à Quétigny en Côte d'Or

faits divers
Dans la nuit de jeudi à vendredi, un Réunionnais de 37 ans, habitant près de Dijon aurait tué son épouse à coups de couteau. C'est la mère de l'homme qui a appelé les gendarmes.
"Une femme a appelé le centre opérationnel de la gendarmerie de Dijon indiquant qu’elle venait de s’entretenir avec son fils au téléphone et que celui-ci lui avait avoué qu’il venait de tuer sa femme et qu’il voulait se suicider", indique Marie-Christine Tarrare, procureur de Dijon.
 
En arrivant au domicile du couple à Quetigny, les gendarmes ont trouvé le corps sans vie de l’épouse sur le sol du salon. La victime, âgée de 40 ans, portait de nombreuses traces de coups portés par une arme tranchante. Un couteau de cuisine a été découvert à proximité du corps.
 
Le mari, très excité, était "visiblement sous l’emprise de l’alcool". L’équipe médicale a dû lui administrer des calmants avant de l’hospitaliser. "Pour le moment, il se trouve toujours à l'hopital sous le régime de la garde à vue, mais n'a pas encore pu être auditionné par les enquêteurs de la brigade des recherches de la gendarmerie saisie de l'enquête. Il sera entendu dès que les médecins auront donné leur feu vert . Un avocat commis d’office a été désigné pour la défense de ses intérêts", précise la procureure de Dijon.
 
L'homme avait déjà été condamné en 2008 pour des faits de violences volontaires sur conjoint, mais il ne s'agit toutefois pas de la même victime, indique Marie-Christine Tarrare.
 
"Pour le moment, nous ne disposons d'aucun élément de nature à déterminer le contexte dans lequel la victime a été mortellement blessée, ni les raisons de ces violences", dit-elle. L’autopsie de l’épouse est en cours de réalisation par le professeur François Pursell. Les résultats devraient être connus dans la soirée.
Publicité