réunion
info locale

Coupe du Monde : Dimitri Payet pourrait danser la samba

dimitri payet
Coupe du monde au bar
Pour chaque grand rendez-vous sportif,les bars de l'île profitent de la soirée et invitent leurs clients à partager ce moment "historique". Et un et deux et trois zéros ont retenti sur le port de Saint-Gilles à la fin du match vers deux heures du matin. ©Réunion 1ère
La Réunion a vibré de minuit à deux heures du matin avec l’équipe de France. Dimitri Payet n’a pas joué, mais ce mardi, ce n’était pas là l’essentiel. Au coup de sifflet finale, dans les cases et dans les bars les supporteurs ont poussé un grand ouf ! De soulagement.
Le réunionnais, milieu de terrain de Marseille, Dimitri Payet n’a pas joué lors de cette double confrontation face à l’Ukraine. Il n’a pas eu la chance d’enfiler le maillot bleu, mais Didier Deschamps l’a sélectionné et face aux journalistes a réaffirmé sa confiance : « Il est un peu moins bien ces dernières semaines. C’est quelqu’un qui est avec moi depuis un bon moment, c’est dans la continuité du groupe que j’avais. C’est valable pour lui et demain ça peut être valable pour d’autres. Dans une saison, il peut y avoir des périodes difficiles, ce qui n’enlève rien du constat que je peux faire ou à l’analyse du potentiel individuel des joueurs ».
 
Retour au travail
 
Cependant, le billet d’avion pour le Brésil n’est pas encore dans la poche. Le saint-Pierrois va devoir retrouver de l’allant avec l’OM si il veut vivre un moment unique dans une carrière de footballeur : Disputer La coupe du Monde.
En attendant mieux, Dimitri Payet compte 7 sélections en bleu, quatre buts et des passes décisives. Un bilan plus tôt flatteur qui demande à s’étoffer.
Malgré les esprits chagrins et la réelle baisse de forme du joueur olympien, il ne faut pas oublier les belles performances de l’ailier (droit ou gauche) avec l’OM, Lille et Saint-Etienne qui l’ont amené à revêtir la tunique frappé du coq. Comme le soulignait le sélectionneur de l’équipe de France en mars 2013 en faisant appel à lui, Dimitri Payet, en forme, peut créer des brèches dans les défenses adverses.
 
Et un et deux…
 
Mardi soir, le rapide milieu de terrain n’a pas eu la chance de fouler la pelouse du stade de France. Mais là n’était pas l’essentiel. Malgré l’heure tardive compte tenu du décalage horaire. Les téléviseurs sont restés allumés dans les foyers et dans les bars réunionnais jusqu’à 2 heures du matin. Il faut dire que l’équipe de France accusait un retard de 2 buts au coup d’envoi.
Et un et deux et trois zéros ! Cet hymne de la finale de 1998 devait retentir pour valider la participation de la France à la coupe du Monde organisée par le Brésil. Sur le port de Saint-Gilles-les-Bains les amoureux du ballon rond ce sont laissés prendre au piège du suspens. Ils en rêvaient, les bleus l’ont fait.


Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France annonce sa sélection et répond aux journalistes. Le 7 novembre 2013.

Deschamps et la méforme actuelle de Valbuena et... par footmercato
 
Publicité