publicité

Risque requin: la réponse d'OPR aux propos de François Sarano sur le plateau du 19/20

"Chaque argument avancé dans cette interview correspond à une MANIPULATION !!!! à des fins de désinformation de la population locale..." écrit l'association Océan Prévention Réunion à l'issue de l'interview de l'océanographe François Sarano sur notre plateau le 26 novembre dernier.

François Sarano sur le plateau du 19/20
François Sarano sur le plateau du 19/20
  • Réunion 1ère
  • Publié le

Voici la réponse d'OPR qu'on peut trouver sur la page Facebook de l'association:

Honte à la réserve marine
Honte au gouvernement français
honte aux autorités locales
Honte à tous ceux qui soutiennent la venue de ce triste personnage
Honte à tous les médias qui lui donnent la parole sans exercer leur devoir de critique face aux mensonges (c'est pas tous dans ce cas heureusement)

1) Il est dangereux (pour nous) de comparer la Réunion à Hawaii :

- il indique "7 attaques cette année" mais il y en a eu 11 cette année (voir photos à la fin source http://www.hawaiisharks.com/incidents.html
 de même que dans sa conférence de presse il a annoncé "4 morts Hawaï en 2013" d'après un journaliste avec qui nous avons échangé ce matin... pourquoi un tel mensonge ? Pour minimiser la gravité de la situation locale ?
- pourquoi ne précise-t-il pas qu'il n'y a aucun bouledogue à Hawaï et que les attaques sont du  qu'exclusivement à des requins tigres bien moins "jusqu'au-boutiste" (voir photo) ?
- pourquoi ne précise-t-il pas que Hawaï à un taux de mortalité de moins de 2 % sur les 14 et 24 dernières années ?  contre 25 % à l'île de la réunion ???

- pourquoi ne précise-t-il pas que il y a eu à Hawaï 2 ATTAQUES MORTELLES EN 20ANS (sur plus d'une centaines d'attaques alors qu'à la réunion nous somme face à cinq morts et trois mutilés en même pas trois ans !!!!!!??????????  (source http://www.hawaiisharks.com/incidentyear.html)

- dans ces conditions facile  de nous sortir des belles paroles au sujet "des hawaiens qui acceptent le risque"...

2) Il  cautionne BIEN SUR le programme d'étude locale qui est un véritable fiasco en termes de réduction du risque et ne débouchera pas sur grand-chose sinon une gabegie supplémentaire avec 800 000 € dépensés dans ce cadre. Pendant que les scientifiques jouent la montre, nos enfants continuent à jouer leur vie dans l'océan.

3)  il compare les accidents de la vie quotidienne avec le fait de se faire dévorer par un requin dans le cadre d'un loisir, dans une zone balnéaire partagée en famille depuis plusieurs dizaines d'années qui correspondaient un véritable jardin d'enfants, une piste verte,etc...AU SECOURS!!!
Il faut un sacré culot quand même... il ne manque plus que les comparaisons avec les noix coco les moustiques ou les éléphants pour compléter ce tableau morbide

4)  Ce Monsieur est le plus grand défenseur des réserves marines et des sanctuaires requins, il y a l'origine de la création de celui de Polynésie. Dans ce cadre qu'il défend son discernement notre réserve morbide locale.
Ce monsieur qui habite Paris ose demander à nous réunionnais, pratiquant d'activités nautiques sur et sous l'eau depuis 30 ans "d'aller dans l'eau pour  constater de visu qu'il n'y a pas de requins"... y a-t-il un thérapeute derrière cet écran ?

5)   ce monsieur évoque les arguments récurrents des écolos qui placeraient la pollution et les apports d'eau douce que seule et unique raison des attaques.
Il ignore totalement le fait que la réunion compte 750 ravines et détient la moitié des records mondiaux en pluviométrie, ce qui en fait un lieu où l'eau douce et présente de façon endémique… Pourtant pendant 50 ans nous avions un risque qui était limité avec essentiellement des requins du large avec de surcroit une pression humaine ( disparue aujourd'hui) qui les maintenait à distance des zones d'activités balnéaires.
pour ce qui concerne la pollution, il se moque ouvertement de nous, voyagez un peu aller aux Seychelles, à Maurice, à Mayotte, et je ne parle même pas de Madagascar ou de l'Inde où il n'y a quasiment aucun traitement des eaux usées et pourtant le risque requin est 10 000 fois moindre qu'à la Réunion... car ce sont des pays qui continuent à façon traditionnelle...

6)  ce spécialiste ose nier la surpopulation alors qu'elle est avérée par la totalité des acteurs qui connaissent bien le dossier, sauf les scientifiques biologistes dont la vocation est de "protéger pour comprendre",  et préféreront se couper un bras plutôt que d'avouer un surnombre de requins... (précisons qu'en aparté la quasi-totalité d'entre est convaincue de la surpopulation mais ils ne l'avoueront sous aucun prétexte)
Pour prouver la surpopulation, il faut pêcher, et rien qu'avec le programme CHARC, près de 50  bouledogues de 3 m de moyenne en un an et demi de pêche ont été capturé...

Aucun pays du monde n'a réussi un tel exploit qui dénote d'une incroyable densité en énormes prédateurs à la côte  de l'avis des spécialistes internationaux tel Géremy Cliff, en expertise sur place en septembre 2013... on nous prend pour des jambons

7)  il persiste et signe à nier la forte densité de requins alors même que les balises indiquent la présence quotidienne, en se basant uniquement sur le fait que "les plongeurs n'en voient pas" et invitent les Réunionnais à venir plonger… Pour ne pas en voir bien évidemment...ils se moquent de nous ? Tous les plongeurs savent que les requins sont effrayés par leur présence et tous leurs battages...
à un point tel qui sont allés jusqu'à proposer de  rembourser leurs clients en juillet 2012 si  l'un d'entre eux voyait un requin

8) il réussit même l'exploit à faire basculer la totalité des signalements attaque ou autres en simple "psychose",  dont la définition indique qu'il s'agit «d'une perte de contact avec la réalité »... il ne voudrait pas aller à la rencontre des victimes et familles pour voir s'il s'agit de simples fantasmes sur les requins ?

9)  ne vous en déplaise Monsieur Sarrano, à la Réunion nous allons pas pêcher 45 requins, mais reprendre une pêche normale telle qu'elle a toujours existé,  telle qu'elle a lieu partout dans le monde et notamment en France qui pêche 20 000 t par an (source 2009)
il y a environ 250 000 requins pêchés par jour dans le monde!
Pourquoi vous obstinez-vous à nous interdire d'en pécher un seul requin par jour pour le consommer ??  Ce qui serait largement suffisant pour réduire significativement le risque.

 Nous rappelons bien sûr que la pêche n'est qu'une des solutions parmi un ensemble qui englobe le changement des mentalités, le dispositif des vigies, les dispositifs collectifs de réduction du risque, la réoccupation de la  colonne d'eau et de la réserve marine par des activités de pêche réglementée,  des dispositifs individuels,etc.

Mais c'est le point le plus tabou...et c'est uniquement pour cela qu'il est venu exercer son puissant lobbyng
Ce monsieur ne se rend t'il pas compte qu'il est en train de chauffer à blanc la communauté réunionnaise des amoureux de l'océan meurtri ?
Soit c'est une stratégie pour pouvoir se positionner en victime si il se fait chahuter...
Soit c'est un inconscient qui n'a rien à faire en tant que conseiller de l'État français sur notre crise locale au minimum...

 

ITV Sarano

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play