publicité

Grève chez Citroën, barrage devant CMM et bouchon chemin Grand-Canal

Les grévistes de Citroën ont installé un barrage chemin Grand-Canal. Après 15 jours et l’échec d’une médiation, ils ont voulu durcir leur mouvement en barrant le chemin Grand-Canal. Une action à l’origine d’importants bouchons sur l’Est du chef-lieu.

Le barrage installé, ce mardi matin chemin Grand-Canal, devant CMM par les grévistes de Citroën a été levé en mileu de matinée © Réunion 1ère (Mercedes Chillon)
© Réunion 1ère (Mercedes Chillon) Le barrage installé, ce mardi matin chemin Grand-Canal, devant CMM par les grévistes de Citroën a été levé en mileu de matinée
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les automobilistes qui circulaient aux abords de la Technopole ou en direction de l’aéroport Rolland-Garros en passant par le boulevard Sud ont découvert un encombrement inhabituel de la chaussée. Une raison à ce soudain bouchon : la grève chez Citroën qui dure depuis 16 jours.
Les représentants syndicaux de la CGTR ont débrayé pour demander la réintégration d’un collègue licencié et l'amélioration des conditions de travail.
 
Barrage éphémère
 
La médiation qui a eu lieu, lundi après-midi entre la direction du groupe CFAO (Compagnie française de l’Afrique occidentale) et les représentants des salariés n’a rien donné. Conséquence : les grévistes ont durci le mouvement, ce mardi matin, en installant un barrage devant le siège de la CMM automobile. Blocage levé peu avant 9 heures qui est à l’origine d’important ralentissement sur l’entrée Est de Saint-Denis.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête