réunion
info locale

Deux nouvelles aires de pique nique pour remplacer celle de Bois Ozoux

environnement
Aire de pique nique Maido
Le Conseil Général tient à préciser que le démantèlement de l'aire de pique nique de Bois Ozoux sera compensé. Deux nouvelles aires seront aménagées sur la route forestière du Piton Sec avec kiosques, bancs et parkings.
Le communiqué du Conseil Général:

Le Parc National a publié le 30 décembre 2013 un arrêté autorisant le désequipement et la renaturation de l’aire de pique nique de Bois Ozoux. Cette opération sera mise en oeuvre par l’ONF, en lien avec le Conseil Général, propriétaire du site.

Afin de lever toute ambigüité sur cette démarche, le Département tient à apporter quelques précisions.
Cette opération de déséquipement de l'aire de Bois Ozoux, située au Coeur du Parc, s'inscrit dans le cadre de la programmation 2012 des aménagements et des équipements d'accueil du public sur le domaine forestier départemento-domanial. Elle vise principalement à préserver et à valoriser la végétation éricoïde d'altitude, notamment les groupements de Sophoraies du site, espèces remarquables, endémiques et très sensibles de l’île, à forte valeur patrimoniale.
 
Concernant l’activité pique-nique, conscient du vif intérêt de la population pour ce site prisé, le Conseil Général et l’ONF compenseront le désequipement de Bois Ozoux par la création de deux aires d'accueil supplémentaires sur la route forestière du Piton Sec, dans une zone déjà anthropisée située en aval, ce qui portera à quatre le nombre d’aires de pique-nique.
 
Les aménagements prévoient :
- la mise en place de 3 kiosques, 12 tables bancs, 15 places à feu et 15 bancs en basalte scié ;
- la création de parkings intégrés ;
- la renaturation complète des talus et abords d’aménagement.
 
Ces derniers répondront ainsi à la fréquentation du secteur en augmentation permanente, tout en assurant des retombées économiques directes et indirectes sur l’activité des structures d’accueil touristique de la Plaine des Cafres et du Massif du Volcan.
Le déséquipement et la renaturation de l'aire de Bois Ozoux ne devraient intervenir qu'après la réalisation de ces deux nouvelles aires d'accueil prévue dans le courant de l’année 2014.
Le Conseil Général réaffirme ainsi son attachement à valoriser les Hauts sous tous ses aspects, économique, social, culturel, touristique mais aussi naturel. La préservation des espèces remarquables de l’île n’est pas antagoniste avec l’appropriation continue de ces sites par les Réunionnais. C’est ce double objectif que le Conseil Général poursuit, avec ses partenaires et l’ensemble de la population.
Publicité